Le Ciel de septembre 2014
Phénomènes intéressants




Jour Observations (Temps Universel)
  Pour tenir compte de l'heure légale, ajoutez 2 heures aux heures indiquées.
Le 1 Maximum, à quelques jours près, de l'étoile variable de type Mira : S CrB (Couronne Boréale) dont la valeur du maximum est comprise entre les magnitudes 6,0 et 8,0, selon les observations de l'AFOEV (Association Française des Observateurs d'Étoiles Variables).
La petite planète 40 Harmonie (magnitude visuelle 9,4) est en opposition avec le Soleil, dans la constellation du Verseau.
Mercure passe par le nœud descendant de son orbite à 13h.
Le 2 Premier Quartier de la Lune à 11h 11m.
Le 4 À 3h 54m, tandis que le satellite Callisto réapparaît au bord est de Jupiter (fin d'occultation), le satellite Europe disparaît à ce même bord (début de passage). À ce moment, les deux satellites sont séparés de 6”.
Le 5 À 12h, Vénus se trouve à 0° 47’ au nord de Régulus (α Leo (Lion)). La plus courte distance entre les deux astres (0° 44’) a lieu ce même jour à 17h. L'observation est difficile le matin à l'est : le couple se trouve à seulement 13° du Soleil.
De plus Vénus passe par le périhélie de son orbite à 16h.
Le 8 À 12h, la petite planète 12 Victoria (magnitude visuelle 9,0) est en opposition avec le Soleil. Il faut la rechercher à la lunette dans la constellation de Pégase. Il s'agit d'une opposition périhélique. La plus courte distance à la Terre : 0,9039 ua (135 millions de kilomètres) a lieu le 31 août. Le 28 juillet 2021, Victoria sera encore plus proche de nous, à 0,8256 ua.
La Lune passe par son périgée à 4h ; elle se trouve alors à 358 389 km de la Terre.
Le 9 La Pleine Lune se produit à 1h 38m.
La petite planète 33 Polymnie (magnitude visuelle 9,8) est en opposition avec le Soleil, dans la constellation du Verseau.
Le 11 La Lune occulte Uranus dans le nord-est de l'Amérique du Nord, le nord de l'Atlantique, le Groenland, l'Islande et le nord de la Scandinavie. À Paris, la plus courte distance a lieu à lh 25m et à ce moment Uranus se trouve à 0° 08’ au sud du bord sud du disque lunaire. Observer le phénomène avec une lunette suffisamment puissante, en raison de l'éclat de la Lune.
Ce soir, il se produit une occultation de 110 Psc (Poissons) (magnitude 4,5) par la Lune. À Paris, disparition de l'étoile à 20h 44,5m (angle au pôle 70°). À Bordeaux et à Nice, même phénomène à 20h 38,0m et 20h 37,2m pour l'immersion, et 75° et 81° pour l'angle au pôle. Réapparition de l'étoile à Paris à 21h 42,5m (angle au pôle 250°). À Bordeaux et à Nice, même phénomène à 21h 34,7m et 21h 35,4m pour l'émersion, et 246° et 238° pour l'angle au pôle.
Mercure atteint l'aphélie de son orbite à 22h.
Le 12 À 22h, la petite planète Vesta (magnitude visuelle 7,7) se trouve à 1° 16’ au nord de Saturne.
Le 14 À 4h, la Lune passe à 8° au sud des Pléiades.
Le 15 À 0h, la Lune passe à 1° au nord d'Aldébaran.
Le 16 Dernier Quartier de la Lune à 2h 05m.
La lumière cendrée de la Lune est observable le matin, jusqu'au 22.
Le 17 À 5h, la petite planète 15 Eunomie est en conjonction avec l'étoile α Sco (Scorpion) (magnitude 1,2) ; elle se trouve à 1’ au nord de l'étoile.
Et à 21h, la planète Mars est en conjonction avec l'étoile δ Sco (Scorpion) (magnitude 2,5) ; elle passe à 33’ au nord de l'étoile.
Le 18 Ce matin, il se produit une occultation de λ Gem (Gémeaux) (magnitude 3,6) par la Lune. À Paris, disparition de l'étoile à 3h 21,5m (angle au pôle 75°). À Bordeaux et à Nice, même phénomène à 3h 12,5m et 3h 17,2m pour l'immersion, et 86° et 93° pour l'angle au pôle. Réapparition de l'étoile à Paris à 4h 32,2m (angle au pôle 294°). À Bordeaux et à Nice, même phénomène à 4h 26,0m et 4h 36,2m pour l'émersion, et 282° et 276° pour l'angle au pôle.
Le 20 Ce matin, il se produit une occultation de α Cnc (Cancer) (magnitude 4,3) par la Lune. À Paris, disparition de l'étoile à 5h 34,9m (angle au pôle 67°). À Bordeaux, même phénomène à 5h 23,4m pour l'immersion, et 82° pour l'angle au pôle.
La Lune atteint son apogée à 14h ; elle se trouve alors à 405 845 km de la Terre.
Le 21 Mercure atteint sa plus grande élongation orientale à 22h, à 26° 24’ à l'est du Soleil. Maximum, à quelques jours près, de l'étoile variable de type Mira : R Tri (Triangle) dont la valeur du maximum est comprise entre les magnitudes 5,0 et 6,9, selon les observations de l'AFOEV.
Le 23 L'équinoxe d'automne se produit à 2h 29m ; à ce moment le Soleil passe de l'hémisphère céleste nord à l'hémisphère céleste sud.
Le 24 La Nouvelle Lune se produit à 6h 14m.
Le 25 C'est le premier jour (1 Tisseri) de l'année hébraïque 5775.
Le 27 À 21h, Mars se trouve à 3° au nord d'Antarès. Les deux astres ont à peu près le même éclat.

Visibilité des planètes

et des astéroïdes remarquables

  • Mercure est " étoile" du soir, visible au crépuscule, mais d'éclat assez faible.
  • Vénus se noie dans l'aurore et disparaît vers la mi-septembre.
  • Mars, dans la Balance, dans le Scorpion puis dans Ophiucus, est un modeste astre du soir. Il se couche le 18 à 20h 17m, soit 2h 19m après le Soleil.
  • Jupiter, dans le Cancer, est mieux visible le matin. Il se lève le 18 à 1h 41m, soit 3h 50m avant le Soleil.
  • Saturne, dans la Balance, se couche de plus en plus tôt, le 18 à 19h 59m.
  • Uranus, dans les Poissons, est visible presque toute la nuit.
  • Neptune, dans le Verseau, est observable la majeure partie de la nuit.

Voûte du ciel du mois


Phénomènes célestes de l'année par Jean MEEUS et Gérard OUDENOT.
Les heures sont données en Temps Universel.


Retour à la page d'accueil de la SAF