21eme siècle et 3eme millénaire



1999 n'est pas la dernière année du siècle ni du millénaire !

A titre anecdotique, signalons toutefois que c'est la dernière année première (dont le millésime est un nombre premier, uniquement divisible par lui-même et l'unité), la dernière année impaire ainsi que la dernière année commune (non bissextile) du siècle et du millénaire.

De même que 1900 a appartenu au XIXeme siècle, 2000 appartient au XXeme siècle et au IIeme millénaire. Le cap du XXIeme siècle et du IIIeme millénaire ne sera franchi qu'en 2001 !

Le problème est récurrent :

« Tous les cent ans, vers la fin de chaque siècle, la même question de la date de changement de siècle revient en discussion. J'ai sous les yeux des documents de 1799, 1699, 1599, qui posent, tournent et retournent le problème, et dans cent ans, en l'an de grâce 1999 (qui sera par parenthèse favorisé d'une très belle éclipse de Soleil, totale pour les environs de Paris le 11 août à 10 heures 28 minutes du matin), nos arrière-neveux reposeront la même question dans les journaux " fin de siècle " de l'époque. Et il y aura encore des esprits distingués qui renouvelleront une confusion séculaire. Le progrès est lent dans la race humaine ! » Ainsi s'exprimait Camille Flammarion, en prélude à un long développement sur cette question. Si des personnes doutent encore aujourd'hui de la réponse elles pourraient consulter ce texte avec profit (L'Astronomie pour 1899, Vol. 13, p. 527 à 535).

Les textes sont sans équivoque ; il n'y a aucune ambiguité possible à ce sujet. Les définitions des mots siècle et millénaire dans le Petit Larousse en couleurs (éd. 1991) ne laissent planer aucun doute :
SIÈCLE n.m. (lat. saeculum). 1. Durée de cent années. 2. Période de cent années numérotées de 1 à 100, de 101 à 200, etc., comptée à partir d'une origine chronologique, appelée ère. Le vingtième siècle après Jésus-Christ ou le vingtième siècle. 3. [...]
MILLÉNAIRE n.m. Dix siècles ou mille ans.

Voici quelques unes des pages des sites Internet faisant autorité en la matière :

Et non des moindres, le communiqué officiel sur l'an 2000 émanant du Ministère de l'Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie :

Contrairement à une idée très largement répandue, le 20eme siècle, et par conséquent le 2eme millénaire prennent fin, non pas au terme de l'an 1999, mais au terme de l'an 2000, c'est à dire une fois l'an 2000 révolu, le 31 décembre 2000 à minuit.

Postuler que le 20eme siècle ou le 2eme millénaire s'achèvent à la fin de 1999 est aussi absurde que de prétendre lire intégralement une encyclopédie de 2000 pages en refermant le volume au bas de la page 1999 !

L'utilisation à mauvais escient du terme millénaire est justifié dans la presse par la symbolique des chiffres ronds qui fait préférer l'usage qui a intégré l'an 2000 au 21eme siècle à la raison qui voudrait que l'an 2000 appartienne au 20eme siècle.

Mais alors, comble de l'absurde, la date ronde par excellence serait non pas le 01/01/2000 mais le 00/00/2000, soit le 0 décembre 1999, soit encore le 30 novembre 1999, selon un artifice de calcul bien connu des astronomes pour l'interpolation des éphémérides !

Il est remarquable à cet égard que les dates soient comptées à partir de 1 (01/01/2001) tandis que les heures sont comptées à partir de 0 (0h 00m 00s) ; c'est là une formidable source de confusion. La raison en est que les nombres des dates sont des ordinaux (exprimant le rang — voir premier du mois —) tandis que les nombres des heures sont des cardinaux (exprimant la quantité).

En pure logique, l'an 2000, 2000eme année de l'ère chrétienne, se trouve être la dernière année de la 200eme décennie, elle-même dernière décennie du 20eme siècle, lui-même dernier siècle du 2eme millénaire.

Il y a en fait dans la plupart des esprits confusion entre passage à l'an 2000 et changement de siècle ou de millénaire, ces deux événements mythiques n'ayant absolument aucune raison d'être en phase.

Le passage à l'an 2000 correspond au changement de partie séculaire du millésime (numéro d'une année civile). Le passage à l'an 2000 est évidemment intervenu le 1er janvier 2000 (à 0 heure temps universel ou temps civil selon les cas). Cette date a donné lieu à divers événements parmi lesquels :

Le changement de siècle et de millénaire interviendra quant à lui le 1er janvier 2001 (à 0 heure temps universel ou temps civil selon les cas). Du point de vue astronomique, il serait plus judicieux de faire coïncider ce changement de siècle et de millénaire avec le début de l'année tropique plutôt que le début de l'année civile, mais c'est un moindre mal.

le XXeme siècle finira le 31 décembre 2000
le XXIeme siècle commencera le 1er janvier 2001

le IIeme millénaire finira le 31 décembre 2000
le IIIeme millénaire commencera le 1er janvier 2001


Retour à la page d'accueil de la SAF